Le Cardboard » Durovis Dive

Durovis Dive

Durovis Dive

Le Durovis Dive est un casque de réalité virtuelle permettant d’accueillir un Smartphone faisant tourner des applications de réalité virtuelle. Il est l’un des plus ancien casque de réalité virtuelle. Il est en effet sorti avant le Google Cardboard en 2014 et a d’ailleurs fourni les lentilles des premiers modèles du casque en carton de Google.

Durovis est donc un acteur expérimenté en matière de réalité virtuelle qui propose deux casque VR en vente sur son site internet : une version classique, le Durovis Dive 5 à 60 euros, et une version spécialement conçue pour les tablettes, le Durovis Dive 7 à 120 euros.

Le Durovis Dive 5

Le Durovis Dive 5

De conception très épurée, le Durovis Dive mise avant tout sur sa fonctionnalité de modularité des lentilles. Les deux lentilles du casque sont en effet totalement modulables : tant au niveau de leur écartement qu’au niveau de la distance les séparant de l’écran du Smartphone. Sur la papier, cette option permet à tout à chacun d’utiliser le casque en obtenant une image la plus nette possible (myope compris). En pratique, il semble difficile de trouver une position idéale permettant d’obtenir un écran net, ce qui engendre une favorisation du sentiment de mal de mer.

Durovis Dive porté

Durovis Dive porté

Le casque est assez léger et bien maintenu grâce à l’utilisation d’un plastique léger. En revanche, chose marquante, le casque n’étant pas fermé au niveau du nez, de la lumière arrive entre les yeux et l’écran du téléphone, ce qui réduit l’effet d’immersion. Enfin, notons la présence d’un aimant sur sa face droite permettant d’utiliser le magnétomètre du téléphone.

Pour conclure, ce Durovis Dive est une alternative au Google Cardboard ou à d’autres casques plastiques comme le Homido, qui présente des fonctionnalités intéressantes (modularité des lentilles, aimant, système d’attache du Smartphone performant). Commercialisé au prix de 60 euros pour sa version 5, le Durovis peut encore évoluer, notamment sur la qualité du plastique utilisé ou sur son dispositif oculaire sujet au mal de mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *