Le FPS Superhot débarque en réalité virtuelle sur Oculus Rift

Partage Facebook Partage Twitter

Applications de réalité virtuelle
superhot

Superhot est un alien dans son genre. Ce genre d’expérimentation qui ne peut sortir que d’un financement Kickstarter ! Ce genre de jeu que l’on ne rencontre pas tous les jours, et qui peut marquer les esprits. Aux premiers abords, Superhot est une bizarrerie graphique : le jeu ne compte quasiment aucune texture. Déstabilisant les cinq premières minutes, cette absence est pourtant vite oubliée si l’on accroche au jeu.

Superhot sort aujourd’hui en version VR. Alliant habillement des scènes d’action, nécessitant une bonne maîtrise de la visée, avec la nécessité de réfléchir à enchaînement de ses mouvements, Superhot promet de belles aventures en réalité virtuelle. Le jeu sort sur Oculus Rift pour une vingtaine d’euros. Il devrait très prochainement sortir sur HTC Vive.

FPS Superhot

Le concept : un fps au ralenti

C’est sans aucun doute ce qui participe à la grande particularité de ce FPS « First person shooter ». Dans Superhot, vous maîtrisez, pour partie, le temps. En effet, il vous est possible de gérer l’avancée du temps en fonction de vos actions :

• Lorsque vous êtes inactifs et ne bougez pas, le temps est quasiment gelé ;
• Lorsque vous bougez, le temps commence à s’accélérer ;
• Lorsque vous entamez des actions impactantes (tirs, lancés de projectiles, etc.), le déroulé du temps est à son maximum.

Ce système procure une certaine jouissance dans la maîtrise de son environnement. A l’instar d’un super héros, vous pouvez ainsi maîtriser l’avancée du temps, ce qui vous permettra, en fonction de votre humour et de votre caractère, de plutôt analyser la situation, ou tenter de tout dévaster à vive allure.

Des graphismes minimalistes

C’est également un point forcément marquant de ce jeu : les graphismes. L’absence de texture marque aux premiers abords, avant de se faire oublier au détriment du concept du jeu. Comme quoi, il n’en faut parfois pas beaucoup pour prendre du plaisir de jeu !

Le concept est simple : les armes et vous-mêmes sont constitués de texture noire. Les ennemies sont rouges. Tout le reste, à savoir l’environnement, est de couleur blanche.

Autre particularité, l’ensemble des éléments sont en une sorte de verre. Ainsi, les effets d’éclats sont assez marqués et marquants. Au ralenti, les effets sont garantis !

FPS Superhot

Un jeu nécessitant habilitées et réflexions

Le jeu est séquencé par niveau (34 au total). Chaque niveau dispose de son propre environnement. Ces derniers sont d’ailleurs assez variés. Dans le cadre de chacun des niveaux, l’objectif est le même : éliminer le nombre d’ennemis prédéterminé au sein du niveau.

Pour se faire, vous disposerez d’un équipement prédéterminé, qu’il conviendra d’utiliser avec intelligence. En effet, en fonction de la disposition de vos adverses, il conviendra d’habillement synchroniser votre vitesse d’exécution avec le type d’attaque que vous engagez.
Ainsi, vous vous retrouvez très souvent dans une situation dans laquelle vous devrez lancer une grenade à faible allure, puis récupérer une arme à feu, éliminer un adversaire, vous planquez, et poursuivre le cycle infernal des éliminations.

Pour les joueurs habitués aux FPS classiques, la prise en main ne sera pas forcément évidente. Le skill ne sera en effet pas toujours votre meilleur allié, puisque vos anciens réflexes vous pousseront bien souvent à accélérer le temps. Or, ce n’est pas forcément une bonne stratégie. Celle-ci vous poussera d’ailleurs bien souvent à … périr !

Un replay à chaque fin de niveau

Comment ne pas mentionner cet instant ? Si jubilatoire, le replay en chaque fin de niveau vous permettra de contempler vos exploits à vitesse réelle.
Un instant … magique. A ne manquer sous aucun prétexte.

FPS Superhot

Une version VR prometteuse

Disponible sur steam, cette version en réalité virtuelle promet une immersion complémentaire. Le jeu sera uniquement disponible sur Oculus Rift dans un premier temps. Il fonctionne à l’aide des contrôleurs de l’Oculus.

L’arrivée de ce type de jeu, particulièrement original, est un signe particulièrement positif pour la réalité virtuelle. Elle laisse présumer l’arrivé de contenus de plus en plus originaux et diversifiés. Après l’engouement assez massif pour les vidéos en 360 degrés, c’est au tour des jeux de débarquer massivement sur les casques de réalité virtuelle type Cardboard.

Et qui sait, ce seront peut-être bientôt des expériences de type casinoonlinefrancais.fr qui seront déportés en VR ?

Une expérience de jeu trop courte

Seul bémol au tableau, la durée de vie du jeu est relativement courte. Même en bloquant des dizaines de fois sur un même niveau (ce qui peut être assez frustrant par ailleurs), la durée de vie du jeu ne dépasse guère les cinq à sept heures.

Superhot est donc avant tout un petit jeu original qui vous permettra, à vous joueurs, de prendre un bon bol d’air frais dans l’univers des jeux vidéos. Ne comptez cependant pas y passer les 400 prochaines heures de votre vie.

Recevez gratuitement nos bons plans Cardboard

Meilleurs applications, offres exclusives, actualités : recevez chaque dimanche nos meilleurs actualités liées au Cardboard

Vos données ne seront en aucun cas transmises à des tiers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *